ALI BONGO FREQUENT VISITS TO BENIN TO PRACTICE VOODOO. FREQUENTES VISITES D'ALI BONGO AU BENIN POUR SEANCES DE VAUDOU






English version


In its latest issue, the French publication "La Lettre du Continent", in an article entitled: " Maixent Accrombessi, vice-président!", reveals that Ali Bongo's Cabinet Director, is principally in charge of mysticism in the Gabonese presidential palace. The article charges that Mr. Accrombessi is in fact such a mystical guru to Ali Bongo that he regularly travels with him discreetly, to his native Benin's town of Abomey to have these voodoo séances. The article says that such séances occur almost during every trip abroad taken by Ali Bongo.

Voodoo is a name of an African spiritual system of faith and ritual practices that is popular in Benin, Togo, Ghana, Burkina Faso, Senegal; Nigeria and also outside the African continent in South America and the Caribbean (Haiti). Like most faith systems, the core functions of Voodoo are to explain the forces of the universe, influence those forces, and influence human behavior.

While this log respects Voodoo as a spiritual element of some African cultural traditions, just like Bwiti in Gabon, it is also clear to us that Ali Bongo and Maixent Accrombessi immersion in Voodoo, has nothing to do with traditional or cultural enlightenment, but everything to do with their pursuit of all means necessary to strengthen their grip to power in Gabon and ensure that their tyrannical system goes unchallenged. This is why any observer would notice that Ali Bongo presidency is mired in irrationalism and idolatry and that these tendencies are stronger than ever.

Ali Bongo and Maixent Accrombessi, without a doubt, probably use their Voodoo séances to cast spells on their political adversaries and mystically try to prevent rebellions against their rule. It is a well known fact that most dictators think of themselves as quasi divinity. By having a Voodoo "houngan" as Cabinet Director, the second most important person in the presidential palace, Ali Bongo demonstrates that he is willing to use mysticism as an integral part of his dictatorial program of theft and repression. Voodoo is supposed to provide Ali Bongo with extra powers, mystical powers which would make him more of a god than a human.

It would be very easy to portray this information from "La Lettre Du Continent" as something amusing and the product of two primitive and underdeveloped human beings, Ali Bongo and Maixent Accrombessi. But we all know and can confidently say that in African in general and in Gabon in particular, political practices are of a quite a different nature than the western assumptions that only reasoned persuasion and rational debate should be the means through which political affairs are conducted. No, the brutal dictatorial regimes such as the Bongo ones have no consideration for rational Enlightenment. These regimes wrap themselves into a superstitions, fetishism and magical faith in totems and magic.

Regardless of whether or not Voodoo confers to its practitioners actual powers, the fact remains that Ali Bongo and Maixent Accrombessi are trying to secure their political power by exploiting the credulity and superstition of some Gabonese people. Their tyrannical regime does not base its legitimacy on reason or democracy, but on mystical and supernatural foundations. This is what the article is telling us and every Gabonese citizen should take notice. By these practices, Ali Bongo and Maixent Accrombessi would like the attitude of the average Gabonese citizen to be fatalistic. They want the Gabonese people to feel that the course of events in their country is not within human control. They want the Gabonese people not to think that the systematic application of reason and logic can influence and alter the trajectory of the country. Instead, they are promoting the belief in magic, in the determining power of the supernatural at the large scale. Dear readers, this belief is closely associated with political tyranny and serves as the means through which tyranny justifies and maintains itself.

So goes Gabon



Version française


Dans son dernier numéro, la revue française "La Lettre du Continent", dans un article intitulé: «Maixent Accrombessi, vice-président!", Révèle que le Directeur de Cabinet d'Ali Bongo, est principalement chargé du mysticisme au palais présidentiel gabonais. L'article dit que M. Accrombessi est en fait un gourou mystique à Ali Bongo et qu'il se rend régulièrement avec lui discrètement, dans sa ville natale d'Abomey au Benin, pour des séances de vaudou. L'article dit que ces séances se produisent presqu'à chaque voyage à l'étranger d'Ali Bongo.

Le vaudou est le nom d'un mode spirituel religieux et rituel africain qui est rependu au Bénin, au Togo, au Ghana, au Burkina Faso, au Sénégal, au Nigéria et également en dehors du continent africain: en Amérique du Sud et dans les Caraïbes (Haïti). Comme la plupart des systèmes religieux, les fonctions de base du Vaudou sont d'expliquer les forces de l'univers, de les influencer, et d'altérer le comportement humain.

Bien que ce journal respecte le vaudou comme un élément spirituel de certaines traditions culturelles africaines, tout comme Bwiti au Gabon; il est également clair pour nous que l'immersion d'Ali Bongo et Maixent Accrombessi dans le vaudou, n'a rien à voir avec l'attachement à la tradition ou à la culture, mais tout à voir avec la poursuite de tous les moyens nécessaires pour renforcer leur emprise sur le pouvoir au Gabon et s'assurer que leur système tyrannique ne soit pas contesté. C'est pourquoi tout observateur aurait remarqué que la présidence d'Ali Bongo est embourbée dans l'irrationnel et l'idolâtrie, et que ces tendances sont plus fortes que jamais.

Ali Bongo et Maixent Accrombessi, sans aucun doute, utilisent leurs séances vaudou pour "jeter des sorts" à leurs adversaires politiques et mystiquement tenter de prévenir les rébellions contre leur régime. C'est un fait bien connu que la plupart des dictateurs se considèrent comme des quasi divinité. En ayant un "Houngan" vaudou comme Directeur du Cabinet, c'est-à-dire la deuxième personnalité la plus importante du palais présidentiel, Ali Bongo démontre qu'il est prêt à utiliser le mysticisme comme partie intégrante de son programme dictatorial de pillage et répression. Le vaudou est censé fournir à Ali Bongo des pouvoirs supplémentaires, des pouvoirs mystiques qui font de lui plus un dieu qu'un homme.

Il serait très facile de présenter cette information de «La Lettre Du Continent», comme quelque chose d'amusant et le produit de deux primitifs et êtres humains mal développés que seraient Ali Bongo et Maixent Accrombessi. Mais nous savons tous et pouvons affirmer avec confiance que dans les pays africains en général et au Gabon en particulier, les pratiques politiques sont d'une toute autre nature que les méthodes occidentales qui ne font souvent appel qu'à la persuasion et au débat rationnel devant être les moyens par lesquels les affaires politiques sont menées. Non, les régimes dictatoriaux brutaux comme ceux des Bongo n'ont aucune considération pour l'élévation rationnelle. Ces régimes se drapent dans la superstition, le fétichisme, la foi en la magie et les adorations totémiques.

Peu importe si oui ou non le vaudou confère des pouvoirs réels à ceux qui le pratiquent; le fait demeure qu'Ali Bongo et Maixent Accrombessi tentent de sécuriser leur pouvoir politique en exploitant la crédulité et la superstition de certains gabonais. Leur régime tyrannique ne fonde pas sa légitimité sur la raison ou la démocratie, mais sur des bases mystiques et surnaturelles. C'est ce que l'article nous dit et que chaque citoyen gabonais devrait comprendre et prendre note. Par ces pratiques, Ali Bongo et Maixent Accrombessi voudraient que l'attitude du citoyen moyen gabonais soit d'être fataliste. Ils veulent que le peuple gabonais pense que le cours des événements dans son pays ne peut être sous son contrôle. Ils veulent que le peuple gabonais ne pense pas que l'application systématique de la raison et de la logique puisse influencer et modifier la trajectoire du pays. Au lieu de cela, ils font la promotion de la croyance en la magie, au pouvoir déterministe du surnaturel à la grande échelle. Chers lecteurs, cette croyance est étroitement associée à la tyrannie politique et sert de moyen par lequel la tyrannie se justifie et se maintient.

Ainsi va le Gabon

Comments

  1. If you have an interesting point of view or a topic that you want to read more about, NoZombo can fulfill your wish. Our goal is to inform you, inspire you, to arm you with suitable weapons, to give you information that you can use daily and in that way fight against the unknown and unforeseen. Just visit NoZombo . Human Behaviours

    ReplyDelete

Post a Comment

Popular posts from this blog

ARGUMENTS AS WEAK AND WITHOUT SUBTANCE AS THE PERSON ENOUNCING THEM. DES ARGUMENTS AUSSI BIDONS ET SANS CONTENANCE QUE CELUI QUI LES ÉNONCE

THIS IS WHY CENTRAL AFRICA HAS SUCH A LACK OF DEMOCRACY. VOICI POURQUOI L’AFRIQUE FRANCOPHONE EST SI PEU DÉMOCRATIQUE