Posts

Showing posts from June, 2011

LE GABON VA BATTRE LE RECORD MONDIAL DU NOMBRE DE BARRAGES HYDROÉLECTRIQUES PAR TÊTE D'HABITANT

Image
Un ingénieur gabonais employé chez Hydro-Québec, nous envoi la note ci-dessous que nous publions dans son intégralité.


Bonjour,

Je vous lis assez régulièrement et je vous félicite d'ailleurs pour le travail que vous vous efforcer de faire sur la toile, pour éclairer ceux qui comme moi prennent la peine de vous lire. C'est pourquoi j'ai décidé de vous écrire aujourd'hui concernant un sujet qui est aussi ma spécialité, l'hydroélectricité. J'ai remarqué qu'au Gabon, on annonçait la construction d'un nouveau barrage hydroélectrique dans chaque province, au rythme des conseils des ministres dans ces provinces. Etant moi-même ingénieur civil, spécialisé dans la construction des barrages et employé chez Hydro-Québec, je m'étonne de la manière de faire du gouvernement gabonais. Je me demande si tous ces barrages sont stratégiquement pensés, vu notre faible population et quel bureau d'étude spécialisé dans le domaine, a été retenu par le gouvernement gab…

LA CONFERENCE DE PRESSE D'ALI BONGO Á LAMBARÉNÉ. AU MOINS, IL NOUS PROCURE MATIÈRE Á HUMOUR

Image
Ali Bongo aime bien jouer au décideur. Dans son Gabon personnel, il traine ses captifs sous une tente à Lambaréné et prétend répondre aux questions des journalistes en torturant les faits et meurtrissant la vérité comme seuls ceux qui n'ont pas beaucoup de profondeur résultent à faire. Il faudrait que ce bonhomme sache que même s'il pense avoir reçu le Gabon en héritage, le peuple gabonais, c'est à dire nous les nationaux, ne sommes pas des jouets entre ses mains et celles de sa famille. Qu'il sache que nous voyons clair et que tous les gabonais y compris nombreux dans son camp, savent pertinemment et absolument qu'avec son régime, nous sommes dans un engrenage de mascarade, et que le forcing que lui et les siens font pour nous présenter l’écume des choses, ne sert strictement à rien car cet écume, comme son frère marin est de courte durée et une fois dissipé, l'eau réapparait toute claire. Ali Bongo est comme cette écume, cette mousse; tout en surface, tout e…

LE DEVOIR COLLECTIF D'ÊTRE PLUS EXIGEANT AVEC CEUX QUI CONFISQUENT LE POUVOIR AU GABON

Image
Le ministre gabonais de la defense et signataire du document mensonger




Chers lecteurs, vous assistez en direct à la débandade en terme de communication, du régime dans l'affaire des torturés de Bitam et accessoirement de ceux de Minkébé. Nous voyons un régime qui systématiquement ment d'abord, puis quand il est pris la main dans le sac, essaie de trouver des lampistes à qui faire facilement porter le fardeau de ses forfaits, le temps que l'affaire se tasse et que les bonne vieille habitudes continuent leur bonhomme de chemin. Nous responsables, Quand les seules voix se faisant entendre à propos des sévices et massacres qui auraient été perpétrés contre les ressortissants des autres pays africains à Minkébé et accessoirement à Bitam par les forces de l'ordre, les manieurs de vuvuzela que sont certains de nos fonctionnaires "qui eux font bien leur travail et ne seront jamais licenciés" de la RTG1, de l'Union et de l'AGP, n'hésitèrent pas, comme des …

POURQUOI EST-IL IMPORTANT D’INFORMER LES ORGANISMES INTERNATIONAUX DES DROITS DE L’HOMME, SUR CE QUI SE PASSE AU GABON ?

Image
Le scenario imaginaire de l'affaire de Bitam, lu par le directeur de cabinet du ministre de la defense du Gabon



Chers lecteurs, nous n'irons pas par quatre chemins pour vous rappeler que la performance du régime Bongo dans l'affaire des morts de Bitam est simplement inacceptable. Il est important pour nous de faire front à ce régime sur tout les plans, considérant qu'Ali Bongo et son épouse mettent de gros moyens à contribution pour se faire une image externe de ce qu'un de nos lecteurs appelle: "une dictature de bienfaisance". La méthode d'Ali Bongo est d'enfoncer encore plus les nationaux gabonais dans l'assistanat, c'est-à-dire une société qui n'existe que pour chanter "Ya Ali est venu, chocolat et bonbons!" comme le scande une chanson de propagande qui passe en ce moment en boucle sur la RTG1. Pendant qu'on infantilise les gabonais nationaux, on remet la gestion des choses sérieuses du pays aux étrangers, soit disant …

MONSIEUR NZIENGUI-NZOUNDOU, ÇA C’EST QUELLE GENRE DE DIARRHÉE?

Image
Il ya quelques jours, de nombreuses sources faisaient état de sévices que subissaient des populations africaines, nationaux gabonais compris, dans la zone de Minkébé, où Ali Bongo venait d’envoyer les bérets rouges, commandés par son cousin, Rock Onganga. Ensuite, il a été question de 3 morts au poste de gendarmerie de Bitam. Les deux évènements étant temporellement très proches et de nombreux témoignages venant des pays frontaliers faisant état de refugiés arrivant dans un état lamentable présentant des signes de brutalités corporelles, les gens ayant encore une cervelle au Gabon ont tout de suite su que cette affaire sentait le roussi. En plus, des nationaux témoignèrent que les bérets rouges avaient brutalisé les gens à Minkébé. Dans la panique, le pouvoir envoya un lampiste qui doit tout aux Bongo, Flavien Nziengui-Nzoundou, le ministre de la santé, venir lire à la télévision, un mensonge d’état. Sans sourciller, le pauvre Flavien Nziengui-Nzoundou qui ne sait rien des maladies i…

LES CITOYENS SÉNÉGALAIS RÉUSSIRONT-ILS LÁ OÙ TOGOLAIS, GABONAIS ET IVOIRIENS ONT ÉCHOUÉ?

Image
Manifestation contre Wade au Sénégal




C'est en portant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire: "Wade, va-t'en!" et "Touche pas à ma Constitution", que des milliers de sénégalais manifestaient ces derniers jours dans les villes de leur pays, pour protester contre les manœuvres préemptives qui sont en train d'être mises en place par Wade et sa famille, pour une succession héréditaire sur le modèle togolais et gabonais, avec la bénédiction de la mère patrie, la France. Comme l'ont tenté hier les ivoiriens faisant face aux desseins de la France, nos frères sénégalais se veulent un peuple responsable, dont la gouvernance doit être proprement sénégalaise et non vassalisée par des parrains qui ont d'autres objectifs. Nous espérons que les sénégalais sauront tenir le cap; même si l'exemple ivoiriens nous démontre que ceux qui ont décidé de dépecer continuellement l'Afrique sont loin d'avoir dit leur dernier mot.

1. C'est au tour du …

LA LETTRE DU CONTINENT DE LA SEMAINE

Image

JEAN-PIERRE RAFFARIN, ANCIEN PREMIER MINISTRE FRANÇAIS, VA AU GABON POUR TOUCHER UN GROS CACHET, COMME LE FIT HIER SON AMI KOUCHNER

Image
Dans le Gabon des Bongo, plus les choses changent, plus elles restent les mêmes. Il n'y a pas longtemps, Bernard Kouchner était venu réaliser une expertise sur le système de santé gabonais. Le résultat fut particulièrement ridicule, car le travail de Kouchner apparu inutile et surtout inadapté. La preuve, qui se sert du rapport Kouchner aujourd'hui au Gabon? Mais n'empêche, pour nous avoir vendu du vent, Bernard Kouchner à reçu d'Omar Bongo, 2,6 million d'euros, soit 1,7 milliards de franc CFA. Il faut quand même le faire! Ayant bien appris de son père et des mécanismes qui ont fait sa longévité au pouvoir, Ali Bongo se place sur la même voie, car il vient d'inviter Jean-Pierre Raffarin à venir animer une conférence débat dont le titre ronfleur est: "l’administration publique, moteur de développement dans un pays émergent". Ce que personne ne demande est le montant du cachet de Raffarin pour venir se livrer à ce cirque bidon.

1. Les fausses expertises…

LA TRANSPARENCE DANS L'AFFAIRE DU CONTRAT SIGNÉ AVEC L'UNIVERSITÉ DE L'OREGON

Image
Un bâtiment du campus de l'université de l'Oregon






Alors que les peuples tunisiens et égyptiens luttaient pour rester maîtres de leur destin, dans ce qu'on a appelé le printemps Arabe, des choses pas très nettes se passaient dans les coulisses de notre très cher Gabon où, comme d'habitude, l'argent n'aime pas le bruit. Après l'annonce de la signature de l'accord entre la présidence d'Ali Bongo et l'Université de l'Oregon et l'éditorial publié avant hier par un quotidien oregonais (ce n'est quand même pas L'Union qui aurait publié cela!), la soif d'informations vraies et le souhait d'un langage de vérité nous a amené à prendre contact avec des enseignants de cette université qui trouvent cet arrangement embarrassant pour leur institution. Dans une conversation téléphonique ce matin avec des responsables académiques de cette institution, nous commençons à mettre les pièces du puzzle de cet accord les unes après les autres, e…

UN AUTRE FORUM SUR L’ÉDUCATION AU GABON QUI EST UN FORUM DE TROP

Image
Les experts venus d'outre mer



La cavalcade continue. Le défilé des experts venus de France, ces Raspoutine des temps modernes qui vendent aux africains des théories éducatives dont personne ne veut plus en France, devient une habitude. Le dernier bébé de ces rencontres qui permettent à des consultants français de venir jouer aux savants au Gabon, au frais des nègres, a pour titre « Le Forum des partenariats publics-privés pour une gouvernance universitaire innovante ». Beau titre n’est ce pas ? Mais si nous vous demandions ce que cela veut dire au concret, malin sera celui qui pourrait nous donner une réponse convaincante. Mais les brochures distribuée lors de ce forum organisé par le ministère de l’éducation nationale disent que ce forum serait un «fondement essentiel pour bâtir le capital humain nécessaire pour le Gabon Emergent». Après avoir lu ces lignes, le sourire narquois est de rigueur.

1. Pourquoi toutes ces inutiles réunions?
L’organisation de séminaires et rencontres est …

L’UN DES GRANDS QUOTIDIENS DE L’ÉTAT DE L’OREGON, AUX USA, S’EXPRIME SUR LE CONTRAT SIGNÉ ENTRE LA PRÉSIDENCE GABONAISE ET L’UNIVERSITÉ PUBLIQUE DE CET ÉTAT

Image
On vous a annoncé en grande pompe, la signature d’un contrat entre la présidence gabonaise, désormais siège de la gestion des bourses et stages, et l’université de l’Oregon. Le quotidien, The Register-Guard, de cet état du nord-ouest américain, dans un éditorial publié ce dimanche, analyse et donne son avis sur ce contrat. Nous osons espérer que les membres du Conseil National de la Communication qui sévissent au Gabon, prendront la peine de lire l’éditorial de ce journal, car c’est ce genre d’éditoriaux que le CNC sanctionne au Gabon car considérés comme des crimes de lèse majesté. Heureusement pour nous que ce journal est hors de portée des griffes du CNC. Nous osons croire que le CNC gabonais comprendra, en lisant cet éditorial, ce que signifie liberté d’informer et liberté de presse. Ce quotidien s’adresse sans prendre de gants, aux responsables de cette université qui ont signé un accord avec un chef d’état sulfureux et peu recommandable.

Ci-dessous, la traduction française de …

LA CHAINE DE TÉLÉVISION AMÉRICAINE ABC-NEWS REVIENT AUJOURD’HUI AVEC UN DOCUMENT DANS LEQUEL ELLE ÉVALUE LA PORTÉE DE SON REPORTAGE SUR ALI BONGO

Image
C’est sous le titre « Gabon Activists Applaud 'Nightline' For Shining Spotlight On Controversial President”, ce qui donne en francais: “Les Activistes Gabonais Félicitent "Nightline" Pour Avoir Mis Les Pleins Feux Sur Leur Président Controversé ». Ci-dessous, nous vous offrons la traduction complète du document qui témoigne qu’en dépit du folklore dans lequel certains tentent mordicus de nous maintenir, il y a une presse susceptible de nous écouter et de diffuser des informations qui à terme, prouveront au monde ce que vous et moi savons déjà au sujet de ceux qui confisquent notre pays. Evidement, il y a ceux qui vous diront que tout ceci n’est que du bavardage dans les médias, et qu’il ne faille rien attendre des médias occidentaux. Certes, mais notre position est que quand l’une des trois premières chaines de télévision des Etats-Unis s’intéresse à un dossier comme la corruption au Gabon, les politiques américains ne peuvent l’ignorer. La preuve, dans la presse am…

TRADUCTION FRANÇAISE DE L’INTERVIEW D’ALI BONGO SUR NPR

Image
Michel Martin sur la gauche.






Nous vous faisons la traduction française de l’interview d’Ali Bongo, réalisée par Michel Martin de NPR.

Qui est Michel Martin ?

Elle est née à New-York et obtint son diplôme de journalisme à l’université Harvard en 1980. Elle a longtemps travaille à ABC-News, avant d’animer « Tell Me More » sur NPR depuis 2006.

Propos d’introduction de Michel Martin :

D’entrée, nous allons écouter ma conversation avec Ali Bongo Ondimba, le président du Gabon. Il a succédé à son père qui resta au pouvoir pendant 41 ans. Il a rencontré le président Obama à la Maison Blanche et cette visite a généré d’énormes critiques aussi bien aux USA qu’à l’étranger, car Ali Bongo est accusé de trainer un long historique de corruption et d’abus des droits humains dans son pays. Nous avons rencontré Ali Bongo la semaine dernière, après son entretient avec le président Obama.


Michel Martin : Merci de nous donner l’opportunité de vous avoir avec nous.

Ali Bongo : Merci de m’avoir invité.

Michel…

INTERVIEW HILARANTE D’ALI BONGO SUR NPR, LA RADIO PUBLIQUE AMÉRICAINE, DIFFUSÉE AUJOURD’HUI

Image
Michel Martin, Journaliste de NPR.




Ce Jeudi 16 juin 2011, Michel Martin, journaliste à NPR, à dans son émission « Tell me more » (Dis M’en Plus), diffusé une interview « robuste » qu’elle a soumis à Ali Bongo. Si vous comprenez l’anglais, vous vous rendrez compte des représentations mensongères qu’Ali Bongo fait du Gabon et de sa personne, dans cette interview. Vous pouvez écouter l’interview au lien ci-dessus.

QU'ILS AILLENT SEULS AUX ÉLECTIONS. MESSAGE Á JAY CARNEY

Image
Fausse carte d'electeur (droite) lors des presidentielles de 2009 (photo Andriankoto)




Ali Bongo vient de décider que clopin-clopant, son gouvernement et ses institutions vont "finalement" organiser des élections crédibles pour les législatives de 2011. Cette promesse est faite aux gabonais, sans aucune démonstration, ni garantie d'un quelconque effort d'instauration du moindre mécanisme pouvant laisser supposer la possibilité d'une transparence électorale. Ali Bongo et Marie Madeleine "la cuisse" Mborantsuo, décident mordicus que les élections se tiendront et nous devons nous mettre tous au garde à vous et nous exécuter. C'est ça le Gabon.

1. Rechute autoritaire du Gabon
Si l'ère Ali Bongo connait des débuts difficiles, incertains et inquiétants pour notre pays, une chose est certaine: la dérive autoritaire et la fuite en avant par des décisions liberticides, ont le vent en poupe. Alors que le moment est critique pour la transition "poten…

LE STATUT DE DÉMOCRATIE NE SE DÉCRÈTE PAS, IL SE CONSTATE

Image
Photo: Andiankoto.



Ce qui se passe au Gabon n’est pas de bon augure ! On souhaite nous imposer une "démocratie" purement par amour de la dictature et par crainte de l’émancipation réelle du peuple. Cela mérite certainement une explication. Ce que nous voulons dire est que les aspirations des gabonais à plus de dignité, de justice et de liberté, sont canalisées par le régime, à travers un dédale d'institutions et mécanismes étatiques à double fonds. C'est ainsi qu'on met les gabonais face á un parlement, ses deux chambres, archi dominé par le parti unique et dirigé par de véritables intégristes du bongoïsme et de l'ethnisme. On organise de temps en temps des élections, mais celles-ci sont certifiées par l'omniprésente Mborantsuo, qui n'est autre que la cuisse de la république. Si vous vous demandez: "et la presse dans tout ça"? Nous vous répondrions: "de la pure rigolade". Dans ces conditions, qui peut penser que ceux-là mêmes qui s…

QUE VAUT UNE CARRIÈRE AU GABON AUJOURD'HUI? QUAND LES AUTORITÉS ENTERRENT RÉGULIÈREMENT L'AVENIR DES GABONAIS, DANS L’INDIFFÉRENCE GÉNÉRALE

Image
Les forces de l'ordre procédant à la posée des scellés au ministère de l'Habitat à Libreville pour empêcher les employés d'y accéder.




Quand on entend les propriétaires du Gabon parler de vouloir améliorer la qualité de vie des gabonais, il y a lieu de se demander s'ils pensent franchement que nous ayons perdu la raison pour croire en leurs balivernes. Dans ce Gabon, nous avons vu des gabonais bien formés qui étaient employés de l'Octra, être, sans façon, remerciés et payés en monnaies de singe alors que les responsables de la déroute financière de cette entreprise publique allaient à de nouveaux postes politiques. Nous avons assistés à la mise à mort programmée d'Air Gabon et la mise au chômage d'excellents pilotes, mécaniciens d'avions, personnels navigants et au sol, qui ont dû aller vendre leurs talents à l'étranger, causant des séparations familiales douloureuses et des contraintes difficiles à négocier. Nous avons été témoins du bradage de Gabo…