Posts

Showing posts from June, 2010

UN MOIS APRÈS LA CESSASSION DES EXPORTATIONS DES GRUMES DU GABON, OÙ EN SONT LES CHOSES ?

Image
Les émergents nous avaient prédit une révolution. L’industrialisation par la transformation du bois devait s’amorcer immédiatement. Ce blog s’est penché sur la question des retombés de l’interdiction de l’exportation des grumes et notre conclusion : rien de glorieux ! Nous nous sommes approchés des exploitants qui nous ont expliqué comment les choses fonctionnent. Après ces conversations, nous nous demandons si les émergents qui prennent ces décisions connaissent vraiment l’industrie du bois ?

1. Les grumes s’amoncèlent toujours au port d’Owendo, un vrai gâchis
Nos sources sont formelles et nous disent que depuis la mesure de non exportation des grumes gabonaises, beaucoup de bois qui a été coupé au Gabon ne sera jamais utilisé car les scieries industrielles préfèrent utiliser du bois frais, c'est-à-dire celui qui a été coupé dans les 6 mois précédant sa transformation. Mais au Gabon, des milliers de mètres cubes de bois vont s’éterniser à même le sol, sous les intempéries, à la mer…

BIENVENU AU THÉATRE DE L'ABSURDE: MBORANTSUO ANIME UN ATELIER SUR L'ÉTAT DE DROIT AU GABON

Image
C'est Ionesco qui doit se tordre dans son linceul. Les Gabonais auraient décidé de bâtir, grandeur nature, un état dont toute la politique reposerait sur les travaux d'Eugene Ionesco, le théâtre de l'absurde. Si le Gabon n'est pas une démocratie, il est assurément une "dramaturgie" de type comique et absurde. En effet, dans l'univers parodique que représente le Gabon, où les non-sens sont présentés par les ventriloques avec l'énergie du nouveau converti, la dichotomie entre la volonté d'un pouvoir totalitaire et le savoir universel est si évidente pour ceux qui se donnent la peine de regarder. Heureusement que le totalitarisme n'a pas encore trouvé la formule à reformater à son image, tout esprit logique. Naturellement tout observateur de la politique gabonaise depuis 1990, notera l’illogisme d'un lien entre le Gabon et la notion d'état de droit. Encore plus, lorsque le vecteur de cet état de droit se veut être dame Mborantsuo, là on t…

MERCI Á NOS LECTEURS ET HOMMAGE Á VOUS TOUS QUI NOUS DONNEZ LA FORCE DE CONTINUER, MALGRÉ LES MENACES ET INJURES

Image
C’était le 23 Février dernier que nous lancions bénévolement ce blog. Ce jour là, si nous étions conscient de la soif de changement qui animait les gabonais dans leur ensemble, mais nous étions loin de mesurer l’intérêt que nos compatriotes manifesteraient à notre espace. A ce jour, nous sommes à notre 143ième billet journalier de publié, et avons établi petit à petit, de fil en aiguille, une bonne complicité avec notre lectorat qui continue d’augmenter. En ce jour, nous avons voulu prendre le temps de vous remercier de l’attention que vous nous portez, en vous faisant partager nos statistiques. Ces statistiques sont compilées par notre hébergeur, Blogger (Google) et nous sont disponibles à tout moment. Le graphe ci-dessus vous démontre la fréquence des visites journalières pour le mois de Juin 2010. Sur ce graphe, chaque colonne représente une journée du mois de Juin; les lignes horizontales vont en croissant, à raison de 2000 visiteurs par ligne. Donc l’axe des « x » est à zéro, la …

BRAVO LE GHANA, BRAVO AUX BAFOKENG. EN FOOT, EN ÉCONOMIE COMME EN POLITIQUE, LES DÉMOCRATIES ET LES BONS GOUVERNANTS TRIOMPHENT

Image
Situé à Rustenburg dans la province du Nord-Ouest, le Royal Bafokeng Stadium, a abrité aujourd’hui la rencontre de 16ième de finale entre le Ghana et les USA. Mais la raison qui nous a poussé à consacrer un billet cet à évènement, vient du fait que le seul rescapé Africain, le Ghana, soit aussi une des rares démocraties pleines du continent et un des rares pays dont la bonne gouvernance est citée en exemple. Nous voulons aussi tirer notre chapeau aux Bafokeng, à qui le magnifique stade où s’est joué le match appartient. Une première dans l’histoire de la coupe du monde, de jouer des matches sur un stade appartenant à une communauté et entièrement financé sur les fonds de cette communauté, en toute transparence et voir une équipe africaine accéder aux quarts de finale sur ce stade.


1. Le Ghana sur un strapontin
L’Afrique n’aurait pas pu choisir une meilleure vitrine comme représentant aux quarts de finale, que le Ghana. Le continent le plus pauvre du monde, le moins bien géré, celui où o…

CAN 2012 (SUITE) : Á FRANCEVILLE AUSSI ÇA PIÉTINE. VESTIMENTATION: BONJOUR LA POLICE DES FRINGUES

Image
Les émergents gesticulent beaucoup, font beaucoup d’annonces et de promesses autour de l’organisation de la CAN 2012. Il ya quelques jours, nous vous montrions des images des sites de Libreville. Aujourd’hui nous renchérissons en vous proposant ceux de la ville de Franceville. Vous remarquerez qu’a un mois du retour des inspecteurs de la CAF, alors qu’en principe les sites devraient être dans leurs finitions, c’est la norme, au Gabon, les travaux démarrent a peine. Ali Bongo va encore imputer la lenteur des travaux de Franceville à des sabotages, comme il l’a fait honteusement pour justifier les retards dans la réfection de l’omnisport de Libreville. Mais nous sur ce site, savons que nos lecteurs ne sont pas du genre à se laisser conter fleurette ; c’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui des images des sites de Franceville devant recevoir cette compétition. Nous savons que nos lecteurs sauront tirer leurs propres conclusions.

1. Le stade de Franceville










2. Le stade d’entrainement …

UN GÉNOCIDAIRE RWANDAIS ARRÊTÉ AU GABON PAR INTERPOL. IL ETAIT EMPLOYÉ Á LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE GABONAISE

Image
Au moment où nous pensons que le Gabon a touché le fond, que plus rien de plus dégueulasse ne pourrait plus surprendre personne ; voici qu’Ali Bongo et ses amis s’arrangent pour continuer de prouver la profondeur de leur dépravation morale. L’homme s’appelle Jean-Chrysostome Ndindabahizi (photo ci-dessus). Il est génocidaire Rwandais. Le parquet de Kigali a annoncé aujourd’hui qu’Interpol lui avait mis la main dessus, à Libreville au Gabon, où il travaillait comme médecin à la présidence de la république d’Ali Bongo Ondimba. Mon dieu, pauvre Gabon !

1. Le parquet de Kigali est formel dans son communiqué
Le communiqué émane du parquet général du Rwanda, et est signé par son porte parole, Augustin Nkusi. Ce communiqué dit qu'un médecin rwandais accusé de participation au génocide de 1994, a été arrêté au Gabon. Toujours selon ce communiqué, le médecin génocidaire rwandais travaillait, jusqu'à son arrestation grâce à Interpol, à la présidence gabonaise. Cette affirmation n’est ni a…

LES SECRÊTS DE LA PROPRIÉTÉ ACQUISE PAR ALI BONGO SUR LA RUE DE L’UNIVERSITÉ, COMMENCENT Á ÊTRE REVELÉS. VIVE L’ÉMERGENCE !

Image
Pendant qu’au Gabon, les média d’état abrutissent les gens avec des promesses d’émergence burlesques, pendant qu’on cherche à anesthésier la capacité des gabonais de penser, à l’aide d’une presse aux ordres , heureusement que sous d’autres cieux il y a des gens qui fouillent la véritable information et nous permettent de voir l’empereur Ali Bongo tout nu comme un ver, malgré la couche de verni qu’a voulu lui faire passer son ami et frère (c’est la formule consacrée) Sarkozy. Ces révélations continuent de nous convaincre, si besoin encore était, que nous n’ayons à faire qu’à un petit voyou qui prend la caisse de l’état pour son héritage familiale.

1. Le quotidien Britannique « MAIL » lève le voile sur la fameuse propriété de la rue de l’Université à Paris.
Dans un article au « cimeterre » (photo ci-dessus), Ian Sparks, journaliste au « MAIL », coupe en lambeaux tous les arguments dont voudraient bien se prévaloir les « émergents » pour justifier cet achat inutile pour la Gabon. D’entrée,…

LES CHANTIERS DE LA CAN 2012 PIÉTINENT, Á VOUS DE JUGER

Image
L'état du stade omnisport à ce jour

A écouter les émergents en tous genres, les travaux préparatifs de la CAN 2012 iraient bon train, et il n’y aurait aucune inquiétude à se faire. Nous en parlions déjà il y a quelques jours. Mais voila qu’aujourd’hui, Ali Bongo et sa suite sont allés sur les chantiers pour qu’il joue les « managers » s’intéressant à l’avancement des travaux. Nous vous offrons les images de ce qu’a visité Ali Bongo, et ce que verront les inspecteurs de la CAF qui reviennent en Août. Au stade omnisport, on en est encore qu’à la démolition, au stade d’Angondje nous ne constatons qu’un gros bourbier, au stade de Nzeng-Ayong qui servira de terrain d’entrainement, les travaux commencent à peine, et le fameux complexe hôtelier d’Angondje n’existe que par un sous bassement sommaire. Voici, les amis, où en sont les choses. Regardez les images, jugez en par vous-mêmes et faites vous votre propre opinion sur le sérieux de ces émergents.



Ali Bongo et sa bande dans le bourbier …

ON NE SORT PAS DES SENTIERS BATTUS. OÙ EST L’UTILITÉ D’ALLER OFFRIR DES PAGNES Á NOS VIEILLES MÈRES DU VILLAGE ?

Image
Madame Nziengui-Nzoundou en train de distribuer des pagnes « émergents » à des villageoises à Lébamba



Il y a donc des choses qui ne changeront jamais. Hier, les esclavagistes venaient sur nos côtes convaincre les plus naïfs et les plus cupides de nos ancêtres de leurs échanger des territoires, des richesses comme l’ivoire, et des esclaves contre de la pacotille comme des colliers ou des miroirs sans valeurs ou encore du whisky frelaté rejeté par les distilleries européennes. Aujourd’hui, ce sont nos bongoïstes qui vont dans nos campagnes distribuer de la pacotille à nos vieilles parentes, comme si ces objets pouvaient se substituer aux vrais besoins de nos populations villageoises.

1. Est-ce que les villageois et villageoises demandent à recevoir des pagnes ?
Même si au Gabon on ne fait jamais des sondages sérieux, nous pouvons parier que jusqu’au plus profond de nos villages, s’il était demandé aux populations de faire une liste de leurs besoins, le désir de recevoir des pagnes à l’effi…

GABON CAN-2012. L’ÉMERGENCE DANS SES ŒUVRES : L’ÉTAT DES LIEUX EN DIT LONG Á 2 MOIS DE L’ULTIME VISITE DE LA CAF

Image
Pendant que nous regardons les matchs de la première coupe du monde en terre africaine, et admirons les beaux stades de ce pays, nous sur ce blog, nous sommes penchés sur le cas des infrastructures que le Gabon doit construire dans le cadre de la coupe d’Afrique des nations. Nous ne voulons pas vous faire une description de l’avancement des travaux au Gabon à deux mois de la prochaine visite des inspecteurs de la CAF. Nous vous laissons des images de ces stades filmées ce jour, et vous laissons arriver vous-même à vos conclusions. Il y a des choses qui se passent de commentaires et qui laissent simplement stupéfaits.










Vive l'émergence!!

ATTENTION: NOTRE BLOG ET CERTAINS AUTRES SUR LE POINT D'ÊTRE CENSURÉS AU GABON

Image
Comme les dictatures se ressemblent. Des amis de ce blog viennent de nous informer que le pouvoir Ali Bongo vient de décider de mettre internet sous le contrôle du conseil national de la communication (CNC), pour surveiller l'accès de la population gabonaise à des sites comme le notre. A ce qu'il parait, Gabon-Telecom va installer des filtres qui bloqueront certains URL indésirables pour le régime. En ce qui concerne internet, le Gabon sera désormais comme la Chine, où un logiciel de filtrage bloque systématiquement les sites non approuvés par le régime.

1. Après les écoutes téléphoniques voici le blocage des sites internet
Tous les signes de la dérive autoritaire sont là. Incapable de persuader les gabonais malgré sa main mise sur tous les media d'état du Gabon, le régime Ali Bongo estime désormais que certains sites internet lui sont très dangereux. De la même façon que le régime craint la liberté que les gabonais ont d'utiliser les téléphones portables, il craint auss…

UNE RÉPUBLIQUE, PAS UNE MONARCHIE: RÉPONSE Á UN LECTEUR QUI NOUS INTERPELLE ET NOUS DEMANDE D'ÊTRE MOINS CRITIQUE

Image
Nous recevons toutes sortes de messages et nous ne pouvons pas toujours répondre à toutes les questions qui nous sont posées ou à toutes les suggestions qui nous sont faites. Mais nous avons choisi de répondre à un compatriote qui nous interpelle au sujet de notre billet sur Ali Bongo et Eramet. Pourquoi répondons-nous à ce compatriote en particulier? Parce que ce dernier illustre parfaitement le genre de raisonnement qu'ont certains gabonais qui pensent encore que les décisions prises par Ali Bongo, le sont pour le bénéfice des gabonais. Nous répondons à ce compatriote pour le désabuser de cette notion.

Un compatriote s'identifiant sous le nom de Brice nous a écrit ceci:

"Sincèrement, certes nous sommes tous fatigué du PDG et des Bongos. Mais à certain moment, je pense qu'il y'a des choses qui mériterait une critique un peu plus polie, en accordant parfois le bénéfice du doute car même vous à la tête du Gabon, vous ne serez jamais parfait. Vous avez raison qu'A…

ALI BONGO ACQUIERT DES PARTS DANS ERAMET, AU NOM DU GABON, SANS CONSULTER LES GABONAIS

Image
Le journal Français "Les Echos" l'écrit aujourd'hui, Ali Bongo aurait rencontré à Libreville le PDG d'Eramet, et signer un accord d'acquisition de 5% des parts d'Eramet, au nom du Gabon. Mais le problème pour les gabonais est de savoir ce qui motive cette participation dans Eramet, et de relever qu'il soit inadmissible dans une république qu'un président aille engager l'état, donc l'ensemble des gabonais, sans que cet engagement soit ouvertement débattu. On a de plus en plus la ferme impression qu'Ali Bongo estime qu'il n'a de compte à rendre à personne. Il fait ce qu'il veut au nom du Gabon et le peuple doit subir, un point, un trait.

1. Une autre décision d'Ali Bongo qui outrepasse le parlement et même le gouvernement
Nous avons ce matin vérifié dans divers services au Gabon, si des débats avaient eu lieu concernant ces participations dans Eramet. Nous avons contacté des députés qui nous ont dit qu'aucun débat n'…

LE PRIX DE LA LIBERTÉ: COMMENT DES GAMINS MONTRÈRENT AUX ADULTES QU'IL FALLAIT SE BATTRE POUR LA LIBERTÉ

Image
Même si au moment où nous mettons en ligne, l'Afrique du Sud vient de connaitre un revers sportif face à l'Uruguay, ce jour reste un grand jour pour ce pays. Il y a exactement 34 ans, le 16 Juin 1976, les lycéens de Soweto manifestèrent contre le gouvernement ségrégationniste Sud-Africain, pour réclamer de meilleures conditions d'études. Les étudiants noirs refusaient absolument d'appliquer le "Bantu Education Act", une mesure gouvernementale qui exigeait que l'éducation des noirs se fasse en Afrikans, la langue de l'oppresseur Boer. Les étudiants descendirent dans les rues et l'armée d'apartheid répliqua en tirant à balles réelles. Des centaines de jeunes noirs furent tués. Le vrai chiffre ne sera jamais connu car les dictatures n'aiment pas compter les morts (n'est-ce pas Ali Bongo?), mais les experts sur la question s'accordent à penser qu'entre 30 et 200 lycéens perdirent leur vie ce jour là.

1. Pourquoi les jeunes noirs sud…

COMME TOUTE DICTATURE QUI SE RESPECTE, LE GABON D'ALI BONGO RENFORCE SON DISPOSITIF DE TRAÇAGE TÉLÉPHONIQUE

Image
Tous les pays du monde utilisent l'écoute téléphonique. La différence se situe dans les règles et les lois régissant cette utilisation. En Europe et aux USA (en occident), avant de mettre un téléphone sous écoute, les autorités doivent obtenir l'autorisation d'un juge. On a même vu des sociétés de téléphonie refuser de collaborer avec l'administration Bush qui leur demandait de leur communiquer la liste de leurs clients. Récemment en Italie, le gouvernement venait de déclarer illégale les écoutes téléphoniques systématiques. Par contre au Gabon, nous allons à contre courant, c'est-à-dire que le gouvernement gabonais veut obtenir la liste de tous les usagers de la téléphonie mobile, ainsi que les numéros de série de leur carte SIM. Si les écoutes peuvent exister à des degrés divers dans tous les pays, dans une dictature comme le Gabon, elles sont un véritable moyen de gestion des hommes, d'espionnage politique et de chantage et intimidation. Pour tenir le Gabon,…

IL FAUT ALLER JUSQU'AU KENYA POUR S'INFORMER SUR LE GABON, PENDANT QU'A DOMICILE LA PRESSE BONGOÏSTE NOUS ABREUVE DE CONNERIES A JET CONTINUE

Image
Le Daily Nation du Kenya, est le quotidien le plus influent de ce pays et celui dont le tirage est le plus élevé avec plus de 200000 exemplaires tirés par jour. C'est un quotidien indépendant qui existe depuis 1958. Il faut aussi signaler que la presse Kenyane est vraiment libre, et que c'est en partie grâce à elle que la démocratie existe dans ce pays. En effet, lors de la dernière présidentielle de ce pays, pendant que les bulletins de vote étaient dépouillés dans l'ensemble des circonscriptions du pays, les reporters de cette presse communiquaient le décompte en temps réel directement par texto aux rédactions centrales à Nairobi, la capitale, qui les publiaient immédiatement. Ces résultats en temps réel, régulièrement réactualisés sur Internet et sur d'autres média, indiquaient que le candidat de l'opposition Raïla Odinga se dirigeait vers une victoire historique. Cependant, l'annonce officielle des résultats du scrutin a fait avec stupéfaction, du président…

PERSONNE N'EST DUPE, LE GABON RESTE UN PAYS TRÈS CORROMPU

Image
Pendant que les média d'états au Gabon amusent la galerie avec un dithyrambisme d'un autre âge, pendant que les publications françafricaines font des publi-reportages payés à prix d'or par les Bongo, des institutions journalistiques prestigieuses comme le NEW-YORK TIMES américain nous rappellent que le Gabon n'est rien autre qu'un pays où la corruption reste endémique, et où toutes les promesses d'émergence resterons de vœux pieux si la transparence sous toutes ses formes n'est pas préalablement établie dans la gestion du pays.

Dans son édition du 21 Mai dernier, le New-York Times publie un réquisitoire d'Ian Gary, Manager de Oxfam America, dont le titre est "Corruption in Gabon". Dans cette missive, dont nous vous donnons la version originale en Anglais ci-dessous, Ian Gary assène que le paradoxe de la pauvreté au Gabon provient du pillage des revenus pétroliers du pays par les gouvernants. Il nous rappelle que les gabonais qui ont osent éleve…

NON CHERS BONGOÏSTES, LES CARAVANES MÉDICALES NE SONT PAS UN SYSTÈME DE SANTÉ

Image
Le bongoïsme a transformé les gabonais en refugiés dans leur propre pays. C'est ainsi que dans le domaine de la santé, devant la catastrophe du manque d'infrastructures médicales adéquates desservant l'ensemble de la population, le pouvoir utilise les fameuses caravanes médicales pour donner l'impression que les populations sont soignées. Donc, au lieu d'investir à long terme en mettant en place un programme de prévention médicale au sein des populations, les émergents se contentent d'envoyer aux populations quelques médecins, la veille d'une élection pour faire du cinéma, et d'en faire grand écho dans les media. C'est ça la santé pour tous, version bongoïste.

1. Les caravanes médicales sont un instrument politique et non de santé
Toutes les caravanes médicales au Gabon, ont en commun le parrainage d'une personnalité politique. C'est surtout à la veille d'une élection qu'on voit se mettre en branle la succession de ces caravanes dans l…

LE GABON RESTE BIEN UNE VACHE A LAIT POUR AIR FRANCE

Image
Pendant que les media d'état au Gabon distraient la population avec des clips célébrant "l'humanisme" d'Omar Bongo; pendant que nos fameux "intellectuels" passent à la RTG1 pour rivaliser d'éloges à l'endroit d'Omar Bongo; des journaux sérieux continuent de nous faire la démonstration de notre statut de vache laitière pour les intérêts économiques français. Heureusement que ces journaux existent car jamais vous ne lirez ce genre de révélations et analyses dans Gabon Matin ou encore L'Union. Dans son édition du jour, le très prestigieux Financial Times de Londres, nous révèle qu'Air Franche est en train d'empêcher que d'autres compagnies aériennes européennes s'installent en Afrique francophone, principalement au Gabon, pour protéger sa situation de monopole.

1. La liaison Paris-Libreville est la plus profitable de toutes les liaisons du réseau Air-France
C'est à la page 23 de sa section Companies & Markets que le Fi…